diaporama : MASPALOMAS

 

130113 CANARIE VOYAGE 1 098

Situé au sud de l'île, Maspalomas est le point de plus austral de Gran Canaria. Sa plage immense s'étend jusqu'à Playa del Inglès,  situé à l'est de l'immense domaine des dunes de sable.

Le sud de l'île de Gran Canaria présente la particularité d'un ensoleillement permanent été comme hiver, avec des températures stables et agréables toute l'année.

C'est par l'autouroute GC1 que je rejoins Maspalomas. On peut s'y rendre également par bus depuis Las Palmas ou depuis d'autres villes. Consultez les horaires des lignes de transport de la compagnie Global sur sa page web.

Les bus vous amèneront au pied du phare à 100 mètres des plages.

 

130113 CANARIE VOYAGE 1 128

Avec la commodité de la voiture je profite de visiter l'immense zone touristique. Les avenues sont larges et la densité de circulation est très faible. La végétation est importante. De nombreux espaces verts, des terrains de golf, des palmiers et les arbres apportent la fraicheur et la douceur à ce site. La majorité des constructions ne dépasse pas deux niveaux ce qui préserve le panorama. Au loin j'aperçois à droite du phare de Maspalomas une grande basilique ayant une architecture semblable à celle de l'église Nuestra Señora de La Candelaria de la ville d'ingenio, voir article   AU SUD DE TELDE (île de Gran Canaria).

 

 

 

 

130113 CANARIE VOYAGE 1 028

 

Je décide d'aller visiter l'édifice et à ma surprise il ne s'agit pas d'une église mais d'un hôtel et thalassothérapie 5 étoiles portant le nom de Lopesan Villa del Conde. L'extérieur est extraordinaire avec la réplique d'une place de village et de sa fontaine. L'intérieur majestueux est telle une cathédrale à la décoration parfaite. En fait le bâtiment principal n'est que le hall de l'hôtel. Les habitations sont situées de l'autre côté de l'édifice et regroupées en petits bâtiments formant un village avec ses espaces verts, ses lagons et accès à la plage.

 

 

 

 

 

 

 

130113 CANARIE VOYAGE 1 107L'étape suivante me mène au phare de Maspalomas. C'est à pied que je continue ma visite. J'emprunte la promenade du bord de mer qui longe les terrasses des restaurants et cafés ainsi que les boutiques. Arrivé au pied du phare je peux admirer son charisme. Construit sous la direction de l'ingénieur Juan de Leon y Castillo, voir article CASA MUSEO LEON Y CASTILLO (île de Gran Canaria), il a fêté en février 2015 ses 125 ans d'existence et de services à la navigation. La promenade aménagée débouche sur la plage. Je continue à longer la côte de sable, pieds nus. Je passe devant l'hôtel Faro qui offre une sortie directe sur la plage à sa clientèle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

130113 CANARIE VOYAGE 1 081

Plus loin j'arrive à un plan d'eau, fermé à la mer par une barrière de sable, et de l'autre côté de celui-ci je vois les dunes. Je n'hésite pas et poursuis mon chemin pour découvrir ce domaine naturel formé de dunes et d'oasis. Depuis le sommet d'une dune j'ai une vue sur la mer au sud, sur les montagnes vers le nord et d'ici je vois Roque Nublo, voir article ROQUE NUBLO (île de Gran Canaria). A l'est j'aperçois Playa del Inglès. Je me promène un long moment au milieu de cette mer de sable avant de rejoindre le plan d'eau qui est un territoire ornithologique. A la sortie de la barrière de sable je prends la contre allée de la plage.

 

  

 

 

 

 

130113 CANARIE VOYAGE 1 111

Ce passage est animé de nombreux restaurants. Arrivé à quelques pas du Phare je décide de faire une halte au Café de Paris, dépendance de l'hôtel Faro, pour profiter des bienfaits d'un grand cocktail de fruits frais et d'une excellente pâtisserie. La vue sur la mer depuis la terrasse du Café de Paris est splendide.

 

 

 

  

© Copyright 2015 Richard SANDER