Voir diaporama : ROQUE NUBLO

Le symbole emblématique naturel de l'île de Gran Canaria, se trouve sur le territoire de la municipalité de Tejeda, au centre de l'île.

Voir article :

(http://baroudeurcanaria.canalblog.com/archives/2015/03/09/31674928.html)

150424 CANARIES 182

Ce monolithe de basalte, d'une hauteur de 80 mètres, culmine au centre de l'île à 1813 mètres d'altitude. Le secteur escarpé, ancien lieu de culte du peuple des Guanches, de Roque Nublo et ses environs sont protégés depuis 1987, avec l'extension au statut de parc rural en 1994.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

150424 CANARIES 147

C'est en voiture que je visite ce secteur montagneux. J'emprunte la route GC-15, qui passe par les villes de Santa Brigida et San Mateo, jusqu'au col de Cruz de Tejeda. Tout au long de cette route j'admire les paysages et les vues. Aujourd'hui le temps est dégagé et je vois l'île de Fuenteventura. Je m'arrête au col pour visiter l'établissement hôtelier et centre Spa Parador Cruz de Tejeda. Depuis sa terrasse surplombant la vallée s'offrent à la vue les deux monolithes  qui surplombent Tejeda. A droite Roque Bentayga, culminant à 1412 mètres, et à Gauche Roque Nublo.

Je poursuis mon circuit par la route GC-60, qui passe par Tejeda, et arrivé à Ayacata je tourne à gauche pour circuler sur la GC-600. Ces routes permettent d'admirer les paysages variés de ces montagnes.

 

 

 

150424 CANARIES 186

Roque Nublo ne se laisse pas approcher en voiture, il faut aller le chercher à pied. Après avoir stationné mon véhicule sur le parking aménagé, je prends le chemin qui mène au rocher. J'ai pris la précaution de mettre mon chapeau à bords larges pour me protéger du soleil et de l'eau pour les deux heures de marche aller et retour. Les premiers 500 mètres sont faciles car le chemin est large, pavé et de faible inclinaison montante. Ensuite il se rétrécit pour pénétrer la forêt de pins canariens alors que la pente s'accentue, et qu'il devient plus sinueux.

 

 

 

 

 

 

 

 

150424 CANARIES 208

L'ambiance sonore est feutrée et l'ombre de la forêt rafraichissante. Je continue à monter et atteint la limite haute de la forêt. Le chemin est encore plus étroit et plus pentu. Je regarde avec attention où je pose les pieds sur ce chemin pierreux. Un massif rocheux me surplombe à gauche. A sa base se trouvent des cavernes et ses flancs sont engravés de ce qui pourrait être apparenté à une érosion faite par l'eau d'une rivière, mais qui en réalité sont les marques des anciens tunnels de lave lors de la création de ces montagnes. Au débouché de ce tronçon pentu je me retrouve sur un plateau intermédiaire. Je marche depuis plus de 30 minutes et bien que je l'aperçoive en permanence Roque Nublo ne semble pas se rapprocher.

 

 

 

 

150424 CANARIES 210

Le plateau est pratiquement plat et le circuit pédestre mène au pied d'une falaise d'environ 20 mètres de haut. De ma position je ne vois aucun chemin grimper et pourtant j'aperçois des promeneurs qui descendent et d'autres qui montent à flanc de falaise.

 

 

 

 

 

 

150424 CANARIES 228

Approchant de la falaise je découvre le chemin qui débute par quelques escaliers de pierre. La montée est relativement pentue. A un moment je passe entre deux murs naturels de rochers et je termine l'ascension sur le plateau final. Roque Nublo s'offre à mes yeux ainsi que son petit voisin le rocher de La Rana (la grenouille).

 

 

 

 

 

 

150424 CANARIES 294

Depuis ce plateau je regarde à 360° le paysage. Côté sud, entre deux montagnes je vois Maspalomas et ses dunes. Je regarde depuis le bord de cette falaise le chemin parcouru et j'aperçois le parking qui me paraît minuscule. Dans cette ligne de mire je découvre un pic rocheux surprenant : le Roque del Fraile. Sa forme est incroyable! Avec les jeux d'ombres provoqués par la lumière du soleil sur ses anfractuosités il ressemble à un homme de pierre et semble être la copie de la statue du ténor Alfredo Kraus, située au sud de la plage de Las Canteras. Plus à sa droite je vois maintenant dans son ensemble le massif rocheux au pied duquel je me trouvais il y a quelques minutes. Lui aussi est surprenant. A son sommet siège un piton rocheux percé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

150424 CANARIES 257

Je reprends le cours de ma promenade vers Roque Nublo. A ma droite, côté Nord je vois la ville de Las Palmas et à ma gauche le mont Teide sur l'île de Tenerife. Je suis sur le plateau terminal et enfin au pied de Roque Nublo. Ses 80 mètres de hauteur sont impressionnants.

 

 

 

 

 

 

150424 CANARIES 251

Je le contourne par l'est et la vue sur la vallée del barranco de Culata est grandiose. De ce promontoire avancé j'ai la vision sur Las Palmas avec une clarté rare. Je vois parfaitement le port de Puerto de la Luz et le massif de l'Isleta avec la plage del Confital. Je reviens sur mes pas et contourne le rocher pour venir à son ouest. Vision très différente mais tout aussi merveilleuse. A mes pieds s'étend la vallée del Barranco del Chorrillo avec son lac barrage del Paralillo. La vallée est surplombée à sa droite par un plateau et plus au nord je vois le pic de Roque Bentayga avec en fond l'extrémité nord de l'île de Tenerife. Depuis ce point de panorama la totalité de l'île de Tenerife est visible ainsi que le mont Teide.

Pour le retour je reprends le même chemin mais cette fois moins fatiguant.      

 

© Copyright 2015 Richard SANDER