140902 JARDIN BOTANIQUE 171

181030 JARDIN BOTANICO

Une promenade exceptionnelle de trois ou quatre heures dans un monde végétal à découvrir au long des chemins. L'idéal est de commencer la visite vers 10 heure du matin pour éviter la chaleur. Prévoir des boissons, chapeau, crème solaire et des chaussures confortables et n'oubliez pas l'appareil photo. A la fin de la visite, en rejoignant l'entrée supérieure, vous pourrez déjeuner sur la terrasse couverte du restaurant donnant vue sur la vallée. L'entrée du jardin botanique est libre au public.

"Jardin Botanico Canario", nommé "Viera y Clavijo" en l'honneur de José Viera y Clavijo, naturaliste canarien du XVIII siècle, est situé à 7 km au sud de Las Palmas, sur la commune de Tafira. Depuis Las Palmas on peut s'y rendre facilement en bus, ligne 58 (ligne bus GLOBAL) depuis les stations de Santa Catalina ou San Telmo (Las Palmas)  ou en voiture en prenant la route de Santa Brigida.

Ce jardin dont la vocation première est de concentrer les plantes endémiques des sept îles de l'archipel des Canaries, regroupe également les espèces végétales de la zone des îles de la Macaronésie, qui comprend en plus des Canaries les îles de Madère, des Açores et du Cap Vert.

Ce jardin musée et centre scientifique botanique fut fondé en 1952 et sa création confiée au botaniste suédois Eric Sventenius qui le dirigea jusqu'à sa mort accidentelle en 1973.

Depuis sa fondation, la mission du jardin botanique a évoluée en abritant également, depuis son 50e anniversaire en 2002, les espèces végétales planétaires menacées. Le centre de gestion du jardin botanique abrite des laboratoires, une bibliothèque, un herbarium, une banque de graines et l'unique banque de graines des plantes endémiques de l'archipel macaronésien.

Le jardin botanique est organisé en différents thèmes. Jardins canariens, jardins macaronésiens, palmeraies, jardins humides, jardin japonais. On peut se promener dans des zones lacustres, d'autres regroupant des collections riches en cactus, des pinèdes de Pins Canariens et des zones de Dragos Canarios (Dragonniers des Canaries) spectaculaires. 

Le jardin botanique est implanté dans le fond de la vallée de Tafira, nommée barranco de Santa Brigida, et sur le flanc le bordant au sud. L'entrée principale est située sur le plateau supérieur sud. La seconde entrée est aménagée en fond de vallée, côté nord du jardin botanique, le long de la route GC-310. Ce second accès permet aux personnes à mobilité réduite de visiter le jardin botanique dont la majorité des chemins est aménagée en revêtement dur.

Cette visite se savoure en visualisant les diaporamas qui accompagnent cet article.

L'ENTREE DU PARC :

Voir diaporama : JARDIN BOTANIQUE "A" ENTREE

140902 JARDIN BOTANIQUE 010

 

 

 

 

 

L'accès supérieur du parc se fait par un double porche, dont l'entrée et la sortie sont séparées par un espace paysager. Cette zone engazonnée est composée de palmiers, d'arbustes et de nombreuses plantes. En contrebas un parking accueille les voitures des visiteurs ainsi que la clientèle du restaurant "Jardin Canario".

La clôture du jardin botanique est pourvue d'un portillon permettant d'y pénétrer. Quelques marches, un chemin dallé et j'arrive sur la plateforme belvédère avec la statue de Viera y Clavijo et un plan détaillé du parc.

 

 

 

 LA DESCENTE

Voir diaporama : JARDIN BOTANIQUE "B" DESCENTE

140902 JARDIN BOTANIQUE 039

 

 

 

 

 

 

Depuis ce belvédère je me dirige vers la vallée par le chemin ouest. La descente offre des paysages superbes sur les différents espaces du jardin botanique. C'est également le début des plantations de ce musée de verdure. Dans un espace à flanc de montagne, sous un aspect sauvage, la végétation est bien organisée. Je découvre les premiers Dragonniers et Palmiers des Canaries, les Yuccas, les plantes grasses. Les végétaux sont  identifiés avec une plaquette au pied de la plante. Le chemin sinueux permet après chaque virage d'avoir un regard différent sur le jardin botanique.

 

 

 

 LE JARDIN BOTANIQUE

Voir diaporama : JARDIN BOTANIQUE "C"

140902 JARDIN BOTANIQUE 108

Parvenu dans la vallée je continue ma promenade et j'arrive rapidement dans une forêt de Pins Canariens. Le sol est recouvert d'un matelas marron formé par les épines tombées de ces arbres. Je traverse cette pinède et à la sortie je me retrouve face à des cactus de 4 à 5 mètres de hauteur. Au pied de ces géants poussent de nombreux cactus de petites tailles ainsi que des Agaves et des Aloé Vera. Je poursuis mon exploration et pénètre dans des bosquets aux arbres fleuris. Dans les espaces ensoleillés pousse une grande diversité de fleurs. Après ces ensembles colorés j'arrive à deux mini lacs dans lesquels vivent des tortues installées sur des rochers pour se chauffer au soleil.

Je fais le tour des lacs et abouti à un ravin que je traverse sur un pont de bois pour déboucher dans l'espace des Dragonniers. Leur taille est imposante. Plus loin je vois une dépression du terrain que je rejoins. C'est l'entrée d'une semi-grotte dans laquelle est enchâssé un plan d'eau. C'est le domaine du jardin humide avec ses plantes d'eau. Un oasis de vert clair puissant et d'humidité rafraichissante.

Je ressorts de l'autre côté de la grotte pour déboucher dans une vaste prairie, espace dédié au couple Mary Anne et Günther Kunkel. Günther, botaniste autodidacte explorateur, et Mary Anne, artiste dessinatrice, publièrent l'Atlas Botanique illustré "Flora de Gran Canaria".

Sur le côté est de cette prairie est construit un bâtiment semi enterré. Il s'agit d'une reconstitution d'un  Tagoro Guanche, lieu de réunion des sages où étaient prises les décisions concernant la communauté. La partie enterrée, de forme ovale, est constituée de murs de pierre en forme de gradin côté intérieur avec aux deux extrémités des ouvertures d'accès au bâtiment. Sur ces murs sont insérés des poteaux de bois servant à soutenir le toit. Le sol est constitué de pierres de grandes dimensions.

Le côté ouest de la prairie est planté de collections de palmiers de diverses origines de la planète. Après la visite de ces palmeraies je continue en reprenant le chemin vers l'est.

Après ces espaces verdoyants je pénètre dans un monde végétal et minéral planté d'une multitude de cactus variés et parfois étranges. C'est incroyable le potentiel et la souplesse d'adaptation des végétaux aux climats les plus divers et difficiles. Dans la nature aucune plante ne se développe au hasard.

A la sortie du jardin des cactus, je me retrouve dans un paysage aquatique, transition vers le monde des Palmiers des Canaries. Après la palmeraie je rejoins à nouveau le ravin que je traverse sur un pont de pierre. La sortie du pont m'amène à deux petits étangs où se débattent des canards et leurs poussins. Je suis à l'extrémité est du jardin botanique et tout proche de l'aqueduc de l'antique réseau de distribution hydraulique de Santa Brigida.

La partie est du jardin botanique est une forêt, abritant le bâtiment des expositions et où je profite de l'ombrage rafraîchissant. La traversée de cette mini forêt m'amène au pied de la montée vers la sortie. En me dirigeant vers cette dernière j'ai l'agréable surprise de voir un lézard des Canaries. L'animal est effectivement imposant avec une taille d'environ 60 cm. Certains spécimens atteignent le mètre. Je prends quelques photos, très discrètement pour ne pas effrayer l'animal.  

LA MONTEE

Voir diaporama : JARDIN BOTANIQUE "D" MONTEE

140902 JARDIN BOTANIQUE 387

 

 

 

 

La remontée côté est, à l'identique du chemin descendant ouest, me permet de profiter de différents angles de vues sur la vallée et des différents thèmes du jardin botanique. Cela va faire quatre heures que je visite ce parc botanique et l'appétit commence à poindre à l'horizon.

 

 

RESTAURANT "JARDIN CANARIO"

Voir diaporama : JARDIN BOTANIQUE "E" RESTAURANT

B 140902 JARDIN BOTANIQUE 021

Le restaurant du jardin botanique est le lieu idéal pour se restaurer après une excursion de quatre heures dans ce monde végétal. Le cadre du restaurant est très accueillant et chaleureux. La terrasse surplombe la vallée ce qui me permet de déjeuner tout en profitant d'une vue splendide. Le service est raffiné, la carte propose un large choix dont la traditionnelle cuisine canarienne et les prix sont très raisonnables. Je porte mon choix sur la cuisine canarienne avec en entrée une mousse de "gofio escalado" et en plat de résistance "una ropa vieja canaria". Après un excellent déjeuner je quitte à regret cet établissement apaisant et relaxant.

……….ce fut  une promenade généreuse que je renouvellerai.

© Copyright 2018 Richard SANDER