Voir les diaporamas :

ARUCAS BANANERAIES

ARUCAS VILLE

ARUCAS BASILIQUE EXTERIEUR

ARUCAS BASILIQUE INTERIEUR

140916 ARUCAS 139

Située au nord de l’île, Arucas est, après Las Palmas et Telde, la troisième principale ville de Gran Canaria. C’est une ville à vocation agricole.

En quittant Las Palmas on se dirige vers Arucas en empruntant la route GC2 vers l’Ouest puis direction Sud par la GC20. C’est en utilisant  ces voies de circulations que l’on peut admirer les vastes plantations de bananiers. Cette culture est mise à l’honneur par la statue d’un cultivateur à l’ouvrage au centre du rond-point principal de la route vers Arucas.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

140916 ARUCAS 022

La ville historique est un chef d’œuvre de l’architecture de Gran Canaria. Tout comme ses villes voisines Arucas possède des maisons à deux niveaux, aux façades de couleurs pastelles et aux ouvertures ouvragées. C’est une ville où la promenade est agréable et déguster une boisson sur la terrasse d’un café est un vrai plaisir. C’est une ville prospère, qui avance mais qui sait également prendre le temps de vivre.

 

 

 

 

.

140916 ARUCAS 063

La basilique Saint Jean Baptiste. Cet ouvrage monumental néogothique est tout récent. La basilique a été construite sur l’emplacement de l’ancienne chapelle originelle.

L’histoire commence en 1483 avec l’arrivée des premiers colons espagnols. En 1503 la nouvelle ville de Arucas se développe autour d’une chapelle dédiée à Saint Jean Baptiste. En 1515 la chapelle acquiert le statut de paroisse. Le temps passant la chapelle est rénovée plusieurs fois au 16e siècle. Au 17e siècle, trois nefs de style renaissance sont construites en adjonction de la chapelle. A la fin du 17e siècle la façade Nord est radicalement modifiée avec le rajout d’une tour de style roman construite en pierres issues de la carrière de Arucas.  En 1848 un clocher grandiose est posé sur la tour Sud de style néoclassique.

Au début du 20e siècle un débat prend naissance sur le devenir de l’église Saint Jean Baptiste. Arucas est devenu une ville de grande importance. Faut-il encore modifier l’œuvre ou construire une basilique cohérente ? C’est la deuxième solution qui est votée. En 1909 l’ancienne église est détruite pour permettre l’éclosion de la basilique nouvelle, construite en pierre de la carrière de Arucas. Le style gothique emprunté a donné naissance à un bâtiment aux lignes épurées et aux prémices de l’architecture minimaliste. L’un des principaux attraits de cette basilique est qu’elle possède trois façades et entrées principales.

Ce bâtiment est l’œuvre de l’architecte Catalan Manuel Vega y March.

 .

140916 ARUCAS 075

L’intérieur de la basilique est en concordance avec l’extérieur. Une architecture et une décoration simple et harmonieuse confèrent à ce lieu de culte les éléments nécessaires au recueillement.

Dans ce monument le savoir-faire des compagnons et artisans locaux est totalement révélé. A noter que les vitraux ont été fabriqués par la firme française Mauméjean et frères implantée en France et en Espagne. L’ensemble des reliques de l’ancienne chapelle ont toutes été replacées dans la nouvelle basilique.

Ouverte en 1917 la basilique fut totalement achevée en 1977.

 

  

 

 

 

 

 

 

.

140916 ARUCAS 123

La ville possède un parc ombragé abritant le musée municipal de Arucas. Après la visite de la ville c’est le lieu parfait pour se reposer.

 

Arucas est une ville intéressante et nécessite plus qu’une journée pour en découvrir ses charmes. Le marché artisanal prend place tous les samedis matins sur le parking à l’entrée de la ville. La distillerie de rhum de Arehucas fondée en 1884 est à visiter ainsi que son musée du rhum. La carrière de pierre bleue située près de la vieille ville est également à visiter. Pour admirer la vue sur l’ensemble de la commune il faut se rendre sur la montagne de Arucas et profiter d’un bon repas dans l’auberge située à son sommet. 

© Copyright 2014 Richard SANDER